Enseigne de Vaisseau HENRY

Bienvenue sur mon blog concernant l'Aviso-Escorteur EV HENRY

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 9 décembre 2008
Archive pour le 9 décembre, 2008


Concours de Tamouré

9 décembre, 2008
Voyage | Pas de réponses »

tamour02.jpg

7j20190.jpg

tamour00.jpg

concoursdetamour1.jpg

evhtamourplagearnumrotmodifi.jpg
tamour01.jpg

concourdetamour.jpg
7j20260.jpg

Programme d’Activité du 21 Mars au 18 Juin 1966

9 décembre, 2008
Voyage | Pas de réponses »

Programme d’activité du 21 Mars au 18 Juin 1966 avec la 2éme mission météo au nord-est des Gambiers, ensuite une 3ème mission météo au sud-ouest de RAPA, et une visite de l’Amiral CABANIER (C.E.M.) à bord.

03activitdu21031996au18061996.jpg  cabaniergeorgescopie.jpg

Rapa (parfois nommée Rapa Iti, la « petite » pour la distinguer de Rapa Nui, l’île de Pâques, la « grande ») est une île située dans l’archipel des Australes en Polynésie française.
L’île fut découverte en 1791 par George Vancouver, il l’avait appelée à l’époque Oparo. De nombreuses ruines antiques (« pa » ou « pare », sortes de forts) parsèment l’île, particulièrement sur les crêtes et les endroits escarpés ; de telles ruines peuvent également être aperçues sur les plus gros îlots de Marotiri. Thor Heyerdahl, notamment, y fit des fouilles, cherchant des liens entre les deux Rapa.
L’île de Rapa a une superficie d’environ 40 km2 et est composée d’un ancien volcan, le mont Perau, haut de 650 m, dont l’un des pans s’est effondré et dont l’océan a rempli le cratère. Les dix îlots rocheux de Marotiri, à 70 km à l’est-sud-est de Rapa, constituent les points de terre les plus méridionaux de Polynésie française.
C’est l’île habitée la plus au sud des Australes et la plus isolée, étant distante de 500 km de la plus proche île habitée, Raivavae, et de plus de 1 420 km de Tahiti.
L’île ne possède aucune piste d’atterrissage et est reliée aux autres îles par un cargo tous les deux ou trois mois.
L’île est le chef-lieu de la commune de Rapa. Ahurei (370 habitants), le principal village de l’île, est situé au bord du cratère immergé. 497 personnes habitaient l’île en 2002. L’autre village se nomme Area (127 habitants ).
Le climat est tempéré humide. Du fait de sa situation australe, le climat de Rapa est caractérisé par des variations saisonnières plus marquées que dans le reste de la Polynésie .La moyenne annuelle est de 20°.Les précipitations sont importantes, plus de 250 cm d’eau par an .Il peut pleuvoir plus d’un mois d’affilée. La brume est fréquente et le ciel souvent couvert. Rapa est soumis à des vents d’ouest fréquents parfois très violents.

notedeservicedu22mars1966.jpg

largagecourrier02.jpg
Largage du courrier

25.jpg

24.jpg

largagecourrier01.jpg

stationmto01.jpg

largageducourrier030.jpg

largageducourrier040.jpg

jclhostepellerinvittenetmandarin160466.jpg

03img016.jpg

Le 06 Juin 1966 prise de commandement.Le capitaine de frégate Louis TAILHADES est remplacé par le capitaine de frégate HERBERT

prisedecommandement.jpg

7j20220.jpg

7j20240.jpg

7j20250.jpg

Ravitaillement en Mer

9 décembre, 2008
Voyage | Pas de réponses »

Ravitaillement en mer le 12 Mars 1966

ravitaillement27.jpg

ravitaillement22.jpg

ravitaillement28.jpg

ravitaillement29.jpg

ravitaillement24.jpg

ravitaillement26.jpg

ravitaillement03.jpg
la7mecieenvrac.jpg

ravitaillement01.jpg

ravitaillement06.jpg

ravitaillement07.jpg

ravitaillement09.jpg

ravitaillement10.jpg


ravitaillement13.jpg

ravitaillement16.jpg

ravitaillement19.jpg

ravitaillement17.jpg

ravitaillement20.jpg

transfert.jpg

transfert02.jpg

ravitaillement14.jpg

 

Programme d’Activité du 02 Mars au 14 Mars 1966

9 décembre, 2008
Voyage | Pas de réponses »

Programme d’activité du 02 Mars au 14 Mars 1966 avec une escale mystique à BORA-BORA.

02tableauactivit.jpg

programmedactivitevhenry001modifi1.jpg

Bora Bora est une île de la Leeward groupe de la Société des îles de Polynésie française, un territoire d’outre-mer de la France dans l’océan Pacifique. L’île, située à environ 230 kilomètres (140 milles) au nord-ouest de Papeete, est entouré d’un lagon et une barrière de récifs. Dans le coeur de l’île sont les vestiges d’un volcan éteint hausse à deux sommets, le mont Pahia et le Mont Otemanu, le point le plus élevé à 727 mètres (2385 pieds). Le nom original de l’île dans la langue tahitienne peut-être mieux rendu en tant que Pora Pora, qui signifie «premier né», un début de transcription en 18e et 19e siècle comptes, est Bolabolla (ou « Bollabolla »).Vaitape est sur le côté ouest de l’île, en face du canal principal dans la lagune. Les produits de l’île sont pour la plupart limitées à ce qui peut être obtenu auprès de la mer et des cocotiers, qui ont été historiquement d’une importance économique pour le coprah.

L’île est administrativement partie de la commune (municipalité) de Bora-Bora, lui-même dans la subdivision administrative des Iles Sous le Vent.
La commune de Bora-Bora est composé de l’île de Bora Bora avec ses environs îlots émergeant de la barrière de corail (29,3 km² au total) et deTupai (11 km2). Situé à 20 kilomètres (12 miles) au nord.L’atoll de Tupai n’a pas de population permanente en dehors d’environ 50 travailleurs dans les plantations de noix de coco.

L’île a été habitée par des colons polynésiens autour du 4éme siècle.Son nom polynésien précédent a été Vava’u.
La première européenne d’observation a été faite par Jakob Roggeveen en 1722. James Cook vue de l’île en 1769 et a atterri en 1722.London Missionary Society sont arrivés en 1820 et a fondé une église protestante en 1822
.

Amiral Abel Aubert Dupetit Thouars

20081209145732.jpg Conformément aux instructions reçues, il occupe l’ archipel des Marquises en 1841 ; puis, de son propre chef, il fait signer un traité de protectorat à la reine Pomare IV de Tahiti en 1842. En 1842, Bora Bora a été un protectorat de la France à la suite des actions de l’amiral Abel Aubert Dupetit Thouars.Il se heurte aux intrigues du consul et missionnaire anglais George Pritchard qui fomente des troubles contre les Français. En 1843, il prend possession des îles de la Société.Du Petit-Thouars annexe Tahiti, puis expulse Pritchard (1844). Cette initiative déclenche une grave tension diplomatique entre la France et le Royaume-Uni, tandis que l’opinion publique française se divise entre les partisans d’une politique de fermeté à l’égard de l’Angleterre, de loin les plus nombreux, et ceux du maintien de l’Entente cordiale. Finalement, Guizot indemnise Pritchard et rappelle l’amiral, mais conserve Tahiti. Du Petit-Thouars achève sa carrière en métropole et prend sa retraite en 1858.

escaleborabora001copie.jpg
Comité d’accueil des femmes polynésiennes

borabora201.jpg

borabora202modifi1.jpg

borabora203modifi1.jpg

alaingerbault.jpg

borabora204modifi1.jpg
150evhenrybateau002640x480copie.jpg

160evhenrybateau003640x480copie.jpg

marine218.jpg

bertheetbereauborabora1966.jpg
Volley-Ball avec Béreau,Berthe,Leclercq

20081209124242.jpg

06lhostegollincorrigborabora.jpg

20081209124312.jpg

20081209124615.jpg

20081209124913.jpg

borabora1966.jpg

7j201801.jpg

7j20200.jpg

7j20210.jpg

7j20270.jpg

http://video.google.com/videoplay?docid=3009630607099748996

Le Petit Prince autour du M... |
Nous à Vancouver |
Le Pépito Tour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tours Circuit Excursion Aga...
| Mag et Olive chez Dadou
| DE L'AUSTRALIE AU JAPON ......