Enseigne de Vaisseau HENRY

Bienvenue sur mon blog concernant l'Aviso-Escorteur EV HENRY

  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 14 décembre 2008
Archive pour le 14 décembre, 2008


Dock

14 décembre, 2008
Voyage | Pas de réponses »

 

dock01copie.jpg

dock05copie.jpg

dock03copie.jpg

dock06copie.jpg

dock02copie.jpg

dock04copie.jpg

Assemblée Folk

14 décembre, 2008
Voyage | Pas de réponses »

danse1.jpg

danse2.jpg

danse3.jpg

danse4.jpg

danse5.jpg

danse6.jpg

danse7.jpg

danse8.jpg

danse9.jpg

danse11.jpg

danse10.jpg

danse12.jpg

danse13.jpg

danse14.jpg

Sortie Stade 4

14 décembre, 2008
Voyage | Pas de réponses »

Sortie prévue avec les familles de PAPEETE à MOOREA le 23 Août 1966

sortiestade4.jpg

groupeavisos002.jpg

bateau002.jpg

bateau005.jpg

 

bateau003.jpg

bateau006.jpg

bateau007.jpg

bateau008.jpg

bateau013.jpg

divers028.jpg

divers029.jpg

divers030.jpg

divers031.jpg

divers032.jpg


divers033.jpg


divers032.jpg

divers037.jpg

divers044.jpg

Programme d’Activité du 23/08 au 01/09/1966

14 décembre, 2008
Voyage | Pas de réponses »

Programme d’activité du 23/08 au 01/09/1966 avec une sortie en mer à MOOREA avec les familles et ensuite exercice dans les îles Australes.

05activitdu23081996au01091996.jpg

Moorea

Située à 17 kilomètres au nord-ouest de Tahiti, Moorea en est séparée par un profond chenal dépassant par endroit les 1500 mètres. De forme triangulaire, « l’île sœur » de Tahiti possède deux baiesopu : le ventre et nohu : le poisson-pierre) et la baie de Cook (du nom du célèbre navigateur James Cook).
Elle est encerclée par une barrière de corail ouverte sur l’océan Pacifique en 12 passes.
D’une superficie de 133,50 km², elle compte près de 15 000 habitants regroupés dans plusieurs villages principalement sur le littoral : Teavaro, Maharepa, Paopao, Papetoai, Haapiti, Afareitu, Tiaia et Vaiare.
Elle compte 8 montagnes, en partant du point culminant de l’île : le mont Tohiea (1207 m), le mont Rotui (899 m), le mont Mouaroa (880 m), le mont Mouaputa (830 m), le mont Tearai (770 m), le mont Tautuapae (769 m), le Mont Fairurani (741 m) et le mont Matotea (714 m).
Le mont Mouaputa, comme son nom l’indique (moua:montagne, puta: percée) a la curieuse particularité de présenter un large trou en son milieu. La légende raconte que c’est Hiro qui, avec sa lance, a percé cette montagne.

mooreavuedusudest.jpg

mooreavuedavion.jpg

mooreabaiecook.jpg

moorea09.jpg

Îles Australes

drapeauilesaustrales1.jpg

Les îles Australes constituent un archipel d’une superficie totale d’environ 152 km2 situé dans le sud de l’océan Pacifique. L’archipel s’étend entre 600 et 1 300 km au sud de Tahiti en Polynésie française. Il est parfois nommé îles Tubuaï du nom de son île la plus étendue.
Elles se composent de cinq
îles hautes principales:

  • Tubuai, 45 km², centre administratif des Australes
  • Rurutu, 36 km²
  • Rimatara, 8 km²
  • Raivavae, 16 km²
  • Rapa, ou Rapa Iti, petite sœur de l’île de Pâques (Rapa Nui), 40 km²

et de

  • l’atoll des îles Maria, 1,3 km²
  • Marotiri, où îlots de Bass, 0,04 km²

Activités

Trois îles possédent un aéroport et sont desservies de manière régulière par avion : Tubuai, Raivavae et Rurutu.
Tubuaï et Raivavae ont une faible activité touristique. Rurutu est surtout fréquentée par des touristes durant la période de présence des
baleines
(septembre à novembre) qui viennent mettre bas dans ses eaux.

Tubuai

Tubuai (prononcé Toubouai et se voulant Tupua’i en tahitien) est une île située dans l’archipel des Australes en Polynésie française, dont elle est le chef-lieu, ainsi que de la commune de Tubuai.

Géographie

Tubuai est située à 23°22’42.91″S de latitude sud et 149°29’33.16″O de longitude ouest, un peu au dessus du tropique du Capricorne. L’île est au centre des Australes, située à 195 km de Raivavae, 210 km de Rurutu, 700 km de Rapa et 640 km au sud de Tahiti.Elle est constituée de deux anciens ensembles volcaniques culminant au mont Taitaa à 422 m et séparés par le col de Huahine (35 mètres). Sa surface est de 45 km², entourée d’un important lagon (le plus étendu des Australes).
Son climat, plus frais que celui de Tahiti, en fait un lieu intéressant pour la culture maraîchère qui est la principale activité économique de l’île.
C’est en 1877 que James Cook découvre l’île de Toubouaï. A son arrivée, plusieurs pirogues approchent du navire (le Resolution), le capitaine reconnait alors des similarités dans leur langage avec le tahitien. Cook ne s’attardera pas sur l’île, il reconnaitra juste quelques avantages pour des navigateurs de passage en raison d’une végétation luxuriante mais précise qu’elle est inapte au mouillage en raison d’une grande barrière de corail.

C’est pour ces raisons que les mutins de la Bounty s’y réfugièrent, ils évitaient ainsi d’être découverts. James Morrison, second maître à bord de la Bounty, a transmis le plus de détails sur l’île dans son journal. Il y raconte leur arrivée dans l’après-midi du 29 mai 1789 dans la baie de la plage du Tavana qui sera par la suite des événements surnommée Bloody Bay (la Baie Sanglante). Il décrit tout ce qui s’est passé dans les deux jours suivants alors que l’équipage était resté sur le bateau.

fletcherchristian.jpg
Christian Fletcher

mutinyhmsbounty.jpg

D’abord celui qu’il décrit comme un chef monta à bord, le capitaine Christian Fletcher lui fit quelques cadeaux puis le chef retourna à terre. Le lendemain, ceux qu’il appelle « indigènes » firent embarquer sur une pirogue plusieurs femmes pour détourner l’attention des matelots, tandis que 50 pirogues chargées d’hommes commençaient à entourer le navire. Les mutins le remarquèrent et comprirent le piège, les Tahitiens comprenant que les matelots étaient sur leurs gardes ne firent aucune tentative. L’équipage de la Bounty fit alors quelques offrandes aux femmes mais les hommes qui les avaient accompagnées se mirent à voler. Lorsque ceux-ci revinrent à leur pirogue, les hommes sur autres pirogues brandirent leurs armes. Se sentant menacé, l’équipage tira un coup de mousquet et un coup de canon. Les Tahitiens s’enfuirent alors. Les marins voulurent rejoindre la côte avec des embarcations mais ils reçurent des jets de pierre. Ils ripostèrent alors avec leurs mousquets et 12 Tahitiens furent tués. C’est depuis ce massacre que la baie fut surnommée Bloody Bay.
La Bounty retourna alors à Tahiti pour un approvisionnement puis revint à Tubuai le 23 juin 1789. Ils y amenèrent plusieurs animaux et furent accueillis par Tamatoa, le chef de Toeravetoru (aujourd’hui Mataura), cette fois-ci l’accueil fut parfait. Mais quelques désaccords régnaient quant à l’installation des mutins, Christian Fletcher voulant s’installer à Natieva (aujourd’hui Taahuaia). Finalement, ils s’y installèrent et les mutins y construisirent le Fort George, nommé en l’honneur du roi d’Angleterre, aujourd’hui disparu. La parcelle fut troquée contre de longues plumes rouges d’oiseaux ramenées de Tahiti. L’équipage fit débarquer une partie du bétail qui terrifia les habitants, le reste fut débarqué sur les îlots (les « motu » en tahitien). Le fort était gigantesque pour l’île, d’environ cent mètres de longueur sur autant de largeur, doté d’un pont-levis et d’un fossé.
Mais des tensions régnaient avec les insulaires et une violente bataille éclata dans laquelle 66 d’entre eux laissèrent la vie. Suite à ces événements, les mutins quittèrent l’île le 17 septembre 1789 pour revenir à Tahiti. Ils y laissèrent les animaux qu’ils avaient amenés. Seize des mutins dont James Morrison (qui refera une description plus détaillée de l’île) restèrent à Tahiti, les autres se rendirent sur l’île de Pitcairn où ils restèrent définitivement.

Raivavae est une commune de la Polynésie française dans l’archipel des Australes en Polynésie française. Le chef-lieu de cette dernière est Raivavae
Celle-ci est composée d’une île : Raivavae.

Elle comprend les communes associées de Anatonu (435 habitants), Rairua-Mahanatoa (300 habitants) et Vaiuru (261 habitants).
Rimatara
est une île située dans l’archipel des Autrales en Polynésie française. Celle-ci est le chef-lieu de la commune de Rimatara.

Villages:
1.    
Amaru (chef-lieu)
2.    
Anapoto
3.    
Mutuaura
Latitude : 22°40′ sud ; Longitude : 152°48′ ouest Île d’une superficie de 9 km² et relativement peu élevée : le mont Uhau culmine seulement à 83 m. Son lagon est quasi inexistant, le récif étant très proche de la côte et coupée d’une seule passe.Elle possède un aérodrome depuis peu (2006).En avril 2007, 27 perruches de Rimatara (nom sc. Vini kuhlii)[ furent généreusement offertes par les habitants de Rimatara à ceux d’Atiu afin d’y être réintroduites. Cet oiseau prisé pour ses plumes rouges qui servait à Atiu à la confection des « pare kura » (coiffes d’Ariki) avait disparu de cette île il y a bien longtemps. Pour fêter cet événement, les gens d’Atiu reconnaissants ont composé pour l’occasion et comme le veut la tradition polynésienne, toute une série de chants et de danses rappelant les liens désormais indéféctibles entre Atiu et Rimatara.

ravavav1966.jpg

Le Petit Prince autour du M... |
Nous à Vancouver |
Le Pépito Tour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tours Circuit Excursion Aga...
| Mag et Olive chez Dadou
| DE L'AUSTRALIE AU JAPON ......