Enseigne de Vaisseau HENRY

Bienvenue sur mon blog concernant l'Aviso-Escorteur EV HENRY

  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 17 décembre 2008
Archive pour le 17 décembre, 2008


Escale aux Iles MARQUISES

17 décembre, 2008
Voyage | Pas de réponses »

07activitdu018101966au27101966.jpg

dpartpournouma.jpg

evhenrydparttahitixtrebozvittenet.jpg

Îles Marquises

Les îles Marquises (de l’espagnol Marquesas) forment un des cinq archipels de la Polynésie française.Elles furent nommées ainsi par Álvaro de Mendaña de Neira qui les approcha en 1595 et les baptisa ainsi du nom de son protecteur García Hurtado de Mendoza, marquis de Cañete, qui était également vice-roi du Pérou à ce moment-là. Mendaña a d’abord visité Fatu Hiva puis Tahuata avant de rejoindre les îles Salomon.

Histoire

Les Marquises furent habitées par des Polynésiens dès le IIIe siècle av. J.-C. Les observations ethnologiques et les liens de parenté linguistiques laissent penser qu’ils venaient de Samoa.Chaque vallée était le territoire d’une tribu avec un système social propre, une aristocratie et un clergé. D’interminables guerres tribales opposaient les Marquisiens qui pratiquaient le cannibalisme rituel avec les prisonniers de guerre.

Le premier Européen qui les découvrit fut Álvaro de Mendaña de Neira en 1595. Au cours de son voyage du Pérou aux îles Salomon il rencontra les îles du sud : Magdalena (Fatu Hiva) Dominica (Hiva Oa), Santa Cristina (Tahuata) et San Pedro (Moho Tani). Deux siècles passèrent avant qu’un autre européen, James Cook, ne revienne et y reste plus d’un mois pour se reposer de son exploration de l’Antarctique.En 1791, l’Américain Joseph Ingraham découvre les îles du groupe nord : Federal (Ua Huka), Washington (Nuku Hiva) et Adams (Ua Pou). Il les appela « Les Îles Washington ». Deux mois plus tard ce fut le tour du français Étienne Marchand. Il prit possession de l’archipel au nom de la France et le nomma « îles de la Révolution ». Les îles reçurent son nom et celui de ses seconds : Marchand (Ua Pou), Masse (Eiao) et Chanal (Hatutu), de ses commanditaires Baux (Nuku Hiva) et d’une particularité géomorphologique, Deux Frères (Motu Iti).

20061114uahukamarchand.jpg

En 1813, au cours de la guerre anglo-américaine, l’Américain David Porter établit une base navale aux îles Madison mais après la guerre les États-Unis ne ratifièrent pas cette possession.

amiraldupetitthouars.jpg

Le Français Aubert Du Petit-Thouars conformément aux instructions reçues,occupe l’archipel des Marquises en 1841 ; puis, de son propre chef, il fait signer un traité de protectorat à la reine Pomare IV de Tahiti en 1842.Et en 1842, pris possession de l’archipel et elles firent partie des Établissements français de l’Océanie. En 1852, des opposants au coup d’État du 2 décembre 1851 sont condamnés à la déportation aux Marquises.Les îles Marquises sont incorporées au territoire d’outre-mer de la Polynésie Française en 1958, après la victoire du « oui » au référendum.

Géographie

D’une superficie totale de 997 km2, elles sont parmi les archipels les plus étendus de la Polynésie française.
Elles se situent entre 600 et 1 000 km de l’équateur à environ 1 600 km de Tahiti. Elles sont réparties en deux groupes d’îles distincts :

  • le groupe septentrional, centré autour de la grande île de Nuku Hiva, les deux plus petites îles d’Ua Pou au sud, et Ua Huka à l’est, et au nord les petites îles situées sur le même massif corallien d’Eiao, Hatutaa et Motu One ;
  • le groupe méridional, centré autour de l’île principale de Hiva Oa, et les plus petites îles très proches de Tahuata et Moho Tani (ou Molopu), et plus au sud l’île de Fatu Hiva et le rocher Motu Nao.

Géologie

Toutes les îles des Marquises sont d’origine volcanique à l’exception de Motu One. Elles ont un relief escarpé et ne sont pas protégées par un récif de corail (sauf Fatu Hiva et quelques vallées comme Anaho à Nuku-Hiva). Les sommets peuvent atteindre les 1 100 mètres d’altitude. Les falaises plongent dans la mer jusque dans les fonds marins et sont constamment érodées par les courants du Pacifique-Sud. Les côtes ont l’aspect d’une muraille coupée de profondes crevasses et de quelques plages. Quelques vallées profondes et isolées barrent les chaînes de montagnes.Les paysages volcaniques sont à l’origine de nombreux noms de lieux (1): Hiva Oa, La Grande Crête ; Nuku Hiva, La Crête des Falaises ; Fatu Iva, Les Neuf Roches ou la Neuvième Ile ; Fatu Huku, Morceau de Pierre ; Ua Pou, Les Deux Pics sans oublier la surprenante « Plage des Verges » que les missionnaires changèrent en « Plage des Vierges ».

Climat, faune et végétation

La pluviosité est très variable d’une île à l’autre et d’une année sur l’autre. La température est modérée par les alizés. Les côtes sur le vent sont beaucoup plus arrosées que les côtes sous le vent, plus sèches et plus inhospitalières.La grande distance qui sépare les îles du continent est à l’origine des principales caractéristiques de l’écosystème. Celui-ci a souffert des activités humaines et de l’introduction d’espèces étrangères. La faune marine est riche, la faune terrestre est nettement plus pauvre : oiseaux, insectes (papillons, araignées, mille-pattes). L’homme a également introduit des chiens, des cerfs puis des chevaux, des chèvres, des ovins ainsi que les rats, les moustiques et les scorpions. La flore est variée et originale. On cultive l’arbre à pain, le cocotier, le tabac, la vanille et même le coton.

Communes et circonscription électorale

  • Au nord, les plus peuplées :
    • Nuku Hiva : 2 652 habitants (l’île principale du groupe septentrional, et le siège dans le village de Taiohae du chef-lieu des Marquises) ;
    • Ua Pou : 2 200 habitants ;
    • Ua Huka : 584 habitants.
  • Au sud :
    • Hiva Oa : 2 015 habitants (l’île principale du groupe méridional, et la plus célèbre) ;
    • Tahuata : 677 habitants ;
    • Fatu Hiva : 284 habitants.
  • La circonscription électorale pour l’Assemblée de la Polynésie française comprend les communes de Fatu-Hiva, Hiva-Oa, Nuku-Hiva, Tahuata, Ua-Huka et Ua-Pou. Elle élit trois représentants à l’Assemblée de la Polynésie française. Elle fait partie de la circonscription Est pour les législatives françaises.

Démographie

La rencontre des explorateurs avec les Marquisiens eut pour effet de les exposer à des maladies contre lesquelles ils n’avaient aucune immunité. Cela entraîna une forte chute de population. On estime qu’au XVIe siècle la population s’élevait à 100 000 habitants, au début du XXe elle n’était plus que de 2 000 Marquisiens. Elle est remontée aujourd’hui à 8 712.

Transports et communications

  • Avion : Il y a quatre aéroports aux Marquises. Ils sont sur les îles de Nuku Hiva, Ua Pu, Ua Huka, and Hiva Oa. Ils sont déservis par la compagnie Air Tahiti.
  • Bateau : bateau de la compagnie Aranui, bateau communal, speed boat,…
  • Taxis.
  • Chevaux

Culture

Les îles Marquises étaient autrefois un centre important de la civilisation polynésienne orientale (les Hawaii ont vraisemblablement été peuplées à partir des Marquises, comme le démontre la parenté de la langue avec le marquisien).

Langue

Le marquisien est officiellement reconnu comme Langue régionale de France. Il se subdivise en deux dialectes qui correspondent aux deux groupes d’îles (certains linguistes considèrent qu’il s’agit de deux langues distinctes). Le marquisien est défendu par l’Académie marquisienne, créée en 2000 par l’Assemblée de la Polynésie française.

Tatouage

Bien que la pratique du tatouage soit présente dans l’ensemble de la Polynésie, cet art a atteint son sommet aux Marquises. Les hommes se tatouaient totalement de la tête aux pieds, essentiellement dans un but guerrier. Les motifs typiquement marquisiens sont aujourd’hui recopiés dans le monde entier.

7j203301.jpg

7j2034.jpg

7j2035.jpg

7j2036.jpg

7j2037.jpg


marquises01.jpg

marquises04.jpg

marquises06.jpg

marquises07.jpg


divers018.jpg

 

marquises20.jpg

marquises21.jpg

gauguin02.jpg

 

marquises24.jpg

bouzigues.jpg

divers104.jpg

divers355.jpg

divers320.jpg

divers305.jpg

marquisescheval.jpg

Le Petit Prince autour du M... |
Nous à Vancouver |
Le Pépito Tour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tours Circuit Excursion Aga...
| Mag et Olive chez Dadou
| DE L'AUSTRALIE AU JAPON ......