Enseigne de Vaisseau HENRY

Bienvenue sur mon blog concernant l'Aviso-Escorteur EV HENRY

21
déc 2008
Escale aux Iles Fidji
Posté dans Voyage par pberthe à 1:49 | Pas de réponses »

Départ de PAPEETE le 24 Novembre 1966 à 09h00 et Arrivée à SUVA (Fidji) le 30 Novembre 1966 à 09h00.

dpartpapeetpournouma24nov1966modifi1.jpg

dpartpapeetpournoumanov1966hlnemodifi1.jpg

evhenrydparttahitixtrebozvittenet1.jpg

dpartpournouma1.jpg

800pxflagoffijisvg.png

fidji14.jpg

 

fidji210.jpg

Iles des Fidji

La République des îles Fidji est un pays d’Océanie, membre du Commonwealth (suspendu depuis le 8 décembre 2006), à l’est du Vanuatu, à l’ouest des Tonga et au sud des Tuvalu
Les premiers habitants des îles Fidji, des Austronésiens sont arrivés du sud-est asiatique longtemps avant que les îles furent découvertes par l’explorateur Abel Janszoon Tasman au XVIIe siècle. Il y a 5000 ans (3000 av. J.-C.), des habitants du littoral de la Chine du Sud, cultivateurs de millet et de riz, commencent à traverser le détroit pour s’installer à Taiwan. Vers 2000 avant J.-C., des migrations ont lieu de Taiwan vers les Philippines. De nouvelles migrations commencent bientôt des Philippines vers Célèbes et Timor et de là, les autres îles de l’archipel indonésien. Vers 1500 av. J.-C., un autre mouvement mène des Philippines en Nouvelle-Guinée et au delà, les îles du Pacifique. Les Austronésiens sont probablement les premiers navigateurs de l’histoire de l’humanité.Cependant ce n’est qu’au XIXe siècle que les Européens colonisèrent ces îles pour les occuper de manière permanente. En 1874, les îles furent sous contrôle britannique. L’indépendance fut accordée en 1970. Le régime démocratique fut interrompu par deux coups d’État militaires en 1987, car le gouvernement était perçu comme dominé par la communauté indienne.
Les Fidji se composent de 322 îles, dont environ un tiers sont habitées. Les deux îles les plus importantes sont
Viti Levu et Vanua Levu. Viti Levu accueille la capitale Suva et presque les trois quarts de la population y habite. D’autres villes importantes sont Savusavu et Lautoka. L’aéroport international principal est situé à Nadi (prononcé Nandi), du côté occidental de Viti Levu, à l’opposé de Suva.
Les îles sont
montagneuses, avec des sommets jusqu’à 1200 m, et couvertes de forêts tropicales.La population autochtone a été définie comme mélanésienne par Jules Dumont d’Urville, en raison de la couleur noire de sa peau. Cette catégorisation a subsisté, bien que ces Mélanésiens soient proches parents des autres populations austronésiennes, comme les Polynésiens. Les Mélanésiens composent environ la moitié de la population des Fidji, cette population étant composée à hauteur de 40 % de descendants des émigrés indiens venus dans les îles au XIXe siècle, à la demande des autorités britanniques, pour cultiver le sucre. Les individus d’origine indienne furent longtemps victimes de discriminations, soutenues ou tolérées par certains gouvernements ayant limité leurs droits civiques. Ces discriminations persistent encore résiduellement aujourd’hui.
La
langue officielle est l’anglais, mais les deux groupes ethniques parlent leurs propres langues, le fidjien et l’hindî.

La république des Fidji (en fidjien: Viti; en anglais: Fiji) est un État insulaire situé dans le Pacifique-Sud au nord de la Nouvelle-Zélande. Les États limitrophes sont à l’est la Nouvelle-Calédonie, puis Tonga et les Samoa à l’ouest, puis Tuvalu au sud. Les Fidji forment un archipel de 844 îles, îlots et atolls, dont une centaine seulement sont habitées. Les deux îles principales sont au nord-est Vanua Levu (5515 km²) et au sud-ouest Viti Levu (10 493 km²); elles représentent à elles seules 87 % de la superficie totale du pays (18 376 km²).  Les autres îles importantes sont Taveuni (435 km²), Kandavu (409 km²), Ovalau (104 km²), Ngau (140 km²), Koro (104 km²) et Rotuma (43 km²), située plus loin à 465 km au nord-ouest de l’archipel.

La capitale est Suva, sur l’île de Viti Levu; les trois quarts de la population habitent cette île. L’archipel est divisé administrativement en quatre régions: Central (est de Viti Levu), Eastern (toutes les îles de l’Est), Northern (îles de Vanua Levu et Taveuni) et Western (ouest de Viti Levu et îles de Yasawa). L’île de Rotuma (population de 1300 habitants) constitue une dépendance administrative des Fidji.

Données historiques

L’archipel est habité par les ancêtres des Fidjiens d’origine, les Viti, depuis trois mille ans. Ces premiers Mélanésiens ne semblent pas avoir connu d’unification politique et, au XVIe siècle, ils ont été intégrés dans l’empire maori de Tonga.L’archipel a été officiellement «découvert» par le Hollandais Abel Janszoon Tasman en 1643 et exploré par les Britanniques James Cook en 1774 et William Bligh en 1789. L’exploration entière des îles fut menée par une expédition américaine en 1840, mais ce sont les Britanniques qui annexèrent juridiquement les îles Fidji en 1874 et en firent une colonie de la Couronne. Devant le manque de coopération des Fidjiens, les Britanniques importèrent massivement de la main-d’oeuvre indienne pour la culture de la canne à sucre. C’est ainsi que, de 1879 à 1916, se développa un important courant d’immigration de travailleurs indiens au point où, dans les années 1970, ceux-ci étaient devenus majoritaires aux Fidji. D’autres communautés ethniques immigrées se sont aussi développées, mais en nombre plus restreint. Il s’agit de celles qui étaient venues des îles Salomon, de Chine, d’Europe, de l’île Rotuma, de l’île Océan («Banabans») et des îles Ellice.Les colonisateurs britanniques imposèrent l’anglais dans l’Administration, mais laissèrent le secteur de l’éducation aux communautés religieuses (méthodistes pour les protestants, maristes pour les catholiques) jusqu’en 1930. L’enseignement s’est alors fait en fidjien standard. En 1926, une ordonnance sur l’éducation a établi une politique linguistique dans les écoles, en imposant l’usage de la langue maternelle comme langue d’enseignement pour les trois premières années du primaire, avec ensuite l’anglais comme langue d’enseignement. Puis l’éducation est passée aux mains des autorités anglaises qui, sous prétexte d’harmonie inter-ethnique, ont simplement imposé l’anglais tout en interdisant l’enseignement en fidjien.

Depuis de nombreuses décennies, une violente rivalité oppose les Indiens et les Mélanésiens d’origine, c’est-à-dire les Indo-Fidjiens et les Mélano-Fidjiens, ce qui a provoqué des émeutes inter-ethniques en décembre 1959. Incités par la majorité indo-fidjienne, les Britanniques consentirent en 1975 l’indépendance à leur colonie, non sans avoir accordé aux Mélano-Fidjiens une large prééminence dans l’appareil de l’État, ainsi que le contrôle de la police et de l’armée, sans oublier le maintien de leur monopole foncier. Les Fidji restèrent membres du Commonwealth au grand dam des Indo-Fidjiens qui voyaient les avantages de l’indépendance leur échapper.

Les rapports entre les deux grandes communautés restèrent tendus jusqu’en 1987 alors qu’un coup d’État militaire renversait un gouvernement d’union dominé par les Indo-Fidjiens. À la suite d’une seconde intervention militaire en septembre de la même année, les Fidji furent chassées du Commonwealth et se proclamèrent alors comme la république des Fidji en octobre 1987. Bien que condamnés par la communauté internationale, les Mélano-Fidjiens obtinrent quand même une révision de la Constitution légitimant leur domination politique et renforçant leur représentation parlementaire. Beaucoup d’Indo-Fidjiens décidèrent de quitter définitivement l’archipel.

fidjip89r.jpg

fidjip104ar.jpg

suva01.jpg

02sb12.jpg

fidji10.jpg

 

pubsuva.jpg

suva02.jpg

suva30nov1966lequai.jpg

suva30nov1966lequai02.jpg

suvanov196601.jpg

suvanov1966bus.jpg

suvanov1966beautslocales.jpg

suvanov1966policier.jpg

suvanov1966policier02.jpg
equipehenrysuva02121966copie2.jpg

rugbyevhenrysuva03copie.jpg

 

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Le Petit Prince autour du M... |
Nous à Vancouver |
Le Pépito Tour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tours Circuit Excursion Aga...
| Mag et Olive chez Dadou
| DE L'AUSTRALIE AU JAPON ......