Enseigne de Vaisseau HENRY

Bienvenue sur mon blog concernant l'Aviso-Escorteur EV HENRY

5
fév 2009
Escale à POINTE A PITRE (Guadeloupe)
Posté dans Voyage par pberthe à 8:13 | Pas de réponses »

Départ de FORT DE FRANCE (Martinique) le 11 Août 1967 et arrivée à POINTE A PITRE le 11 Août 1967

carte1.jpg

photos001copie1.jpg

Au cours de son second voyage vers le Nouveau-Monde, Christophe Colomb découvrit, le 4 novembre de l’année 1493, l’île majestueuse de la Guadeloupe qu’il dénomma d’après un monastère connu d’Estrémadure en Espagne. Dé­barquant à Sainte-Marie de Capesterre, il prit possession de l’île au nom du Roi d’Espagne, Ferdinand le Catholique. Les indigènes, les Indiens Caraïbes, ap­pelaient cette île « Karukera », l’île aux eaux merveilleuses.L’ancre jetée et les canots descendus, les compagnons de Colomb se dirigèrent vers les rivages attrayants. Un monde nouveau se découvrit à leurs yeux ayant tout à fait l’aspect et la beauté d’un paysage enchanté. Du moins, c’est ce qu’ils croyaient.

Ce jour-là, le ciel était bas, cachant les crêtes de la partie montagneuse de la Guadeloupe dont les sommets s’élevaient jusqu’à 1500 mètres environ. Soudain, Colomb aperçut une cascade qui semblait jaillir tout droit des nuages. Dans un livre excellent intitulé * Colomb dans le Nouveau-Monde » (Doubleday & Com­pany, Inc.), Bradley Smith fait un récit très prenant de cette découverte. Il cite les paroles mêmes du Dr. Chanca, le médecin de bord: «Nous débarquâmes dans la partie où il y avait une haute montagne qui semblait vouloir atteindre le ciel, au centre de laquelle se dressait un sommet plus haut que les autres et d’où une grande quantité d’eau se déversait dans dif­férentes directions, spécialement là où nous nous dirigions. A une distance de trois lieues, une lame d’eau se dessina dans le lointain qui venait de si haut qu’elle semblait tomber tout droit du ciel. Elle apparaissait si indistinctement que, sur les navires, les paris s’engagèrent: d’aucuns dirent que ce n’étaient que des roches escarpées, d’autres soutenaient que ce ne pouvait être qu’une cascade. »

Hélas, leur enchantement ne devait pas durer. Le groupe qui aborda sur le rivage s’aperçut que les Indiens indigènes s’étaient retirés au cœur de la jungle, débordante de fougères, de lianes, de cactus et de mancenilliers, laissant derrière eux leurs huttes et leurs biens aux mains des Espagnols. Ces derniers ne trouvant que peu de choses de valeur, se mirent à explorer l’île, et, on ne sait comment, il s’égarèrent. Colomb envoya des sauveteurs à leur suite, mais ceux-ci ne trou­vèrent que des restes humains massacrés éparpillés sur le sable. Conformément à leurs us et coutumes d’anthropophages, les Indiens Caraïbes croyaient qu’ils pouvaient acquérir la force de leurs ennemis en les mangeant.La Guadeloupe est située au cœur des Antilles, à l’extrémité de l’arc de l’archi­pel des Caraïbes, à 500 kilomètres de Puerto Rico et à 800 de Caracas, Venezu­ela. Elle compte environ 1800 kilomètres carrés et possède une population d’environ 310 000 habitants, dont la plupart sont catholiques romains. Les lan­gues parlées sont le français et un dialecte créole.

La Guadeloupe consiste en une île jumelle et ressemble à un papillon dont les ailes, très dissemblables l’une de l’autre, sont séparées par un canal maritime naturel, la Rivière Salée, bordée de buissons de mangliers, et reliées par un pont. L’île orientale, la «Grande-Terre», est relativement plate mais possède de nombreuses plantations de sucre. L’aile occidentale, appelée «Basse-Terre», est plus vallonneuse, avec quelques sommets se découpant dans le ciel à 1500 mètres d’altitude. Cette partie est couverte d’une terre rude où les bananiers représen­tent la principale culture.Les villes les plus importantes de la Guadeloupe sont Pointe-à-Pitre située sur la Grande-Terre à l’embouchure méridionale de la Rivière Salée avec une population de 60 000 habitants; Pointe-à-Pitre est le premier port et le centre commercial de la colonie, une ville relativement grande pour les Caraïbes. La ville de Basse-Terre, avec une population de 15 000 habitants, est la capitale de la Guadeloupe et se trouve sur la côte sud-ouest de la Basse-Terre. C’est une ville attrayante avec le nouveau boulevard Général de Gaulle, des édifices gouvernementaux, un monument Schoelcher, l’immense Vieux-Fort, une cathédrale du 17éme siècle ainsi qu’un élégant quartier résidentiel.

pointepitre004modifi1.jpg

pointepitre001modifi1.jpg

photos010copie.jpg
Place de l’église à Pointe à Pitre

photos011copie.jpg
Marché à Pointe à Pitre

photos003copie.jpg
Costume créole traditionnel

photos002copie1.jpg
Vue de Gosier

photos004copie.jpg
Dans le port de Pointe à Pitre

photos005copie.jpg
Eden Roc à Saint-Barthélemy

photos006copie.jpg
Saint-Barthélemy

photos008copie.jpg
Monument de Victor Schoelcher à Basse-Terre

photos009copie.jpg
Le Grand-Hôtel à Pointe à Pitre

pointepitre002modifi1.jpg

pointepitre003modifi1.jpg


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Le Petit Prince autour du M... |
Nous à Vancouver |
Le Pépito Tour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tours Circuit Excursion Aga...
| Mag et Olive chez Dadou
| DE L'AUSTRALIE AU JAPON ......